Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petite révolution

13 Septembre 2007, 16:02pm

Publié par Lionel

DSC04348.JPG



                                       Depuis qu'Ethan nous a rejoint, mes habitudes de thé ont quelque peu changé. Plus le temps et l'énergie pour les longues dégustations du soir, difficile de consacrer 1 heure et demie à un carré 79, plus la force de me lever à 5h30 pour jeter quelques feuilles d'une galette 1998 dans la Yixing...Le thé du matin est donc devenu mon unique moment de thé de la journée...Jusqu'à aujourd'hui, je le préparais dans une petite théière en fonte, pratique, robuste, facile à rincer...Ma gamme de thé du matin était composée d'assam, ceylan, yunnan, keemun, lapsang souchong, à 3-5 euros, le premier prix. C'est difficile à expliquer...: j'avais plaisir à me lever et aller vers ce moment du petit dej', mais a posteriori je me rends compte que ce n'était pas un plaisir de dégustation, ou dans une moindre mesure, mais un plaisir de l'instant, de la chaleur de la liqueur accompagnée de quelques tartines toastées. Les moments de thé devenant plus rares, j'ai voulu faire de ce thé du matin un vrai joli moment de thé, une vraie dégustation matinale. Et voici donc l'ustensile qui m'a rejoint pour remplir cet office. Une magnifique théière en terre pourpre-marron, de son petit nom "Wendan", de 30 cl. Forme simple, des lignes épurées, une anse et un bec robustes, un corps tout en rondeur. Une surface granuleuse, surtout à l'intérieur, où ressortent de nombreux petits grains...(Michel tu expliquerais ça mieux que moi...). Cette petite beauté vient de La Feuille de Thé, petite boutique de Lannion dont je vous ai déjà vanté les mérites lors de ma dégustation d'un Rou Gui. SoL m'a en quelque sorte ouvert les yeux sur un nouveau monde du thé : "Pourquoi un thé à 5 balles pour le p'tit dej ?", "Pourquoi n'invites-tu pas quelques grandes feuilles de wulongs à ta table ?", m'a t-elle dit. Mardi matin donc, j'ai rangé la petite théière en fonte dans le meuble à thé, et laissé place à cette théière en terre. Quel plaisir d'y jeter de grandes feuilles d'un Wuyi Qi Lan, très sympathique wulong moyennement fermenté, 5 euros 50 les 100 g, à même la théière, au lieu de les enfermer dans un filtre métallique. Et quel plaisir de dégustation !! Waouh, incroyable. Vraiment. Une petite révolution. J'ai beau connaître la galette 1985 n°11, le carré 79 et le tuo cha 1986 de M3T, sublimes pu er, préparés dans de non moins superbes petites théières à gongfucha, je me rends compte que je n'étais plus capable d'apprécier un "simple" wulong en grande théière. Le lendemain je dégustai un Darjeeling Jungpana : idem, bluffé, ravi. Ce matin : Qimen Hong, toujours de la même boutique. Un régal. Très belles longues feuilles, chocolaté, doucement torréfié, chaleureux. 6 euros 50. Du jour au lendemain, je suis passé de modestes assam et yunnan broken infusés dans de la fonte, à de belles feuilles de wulongs dans une belle terre pourpre. Ces moments de thé me ravissent tellement qu'un grand pu er en gongfucha ne me fait même pas envie en ce moment...

Ce nouveau virage sur mon chemin de thé m'enseigne deux choses : 
- il est facile de se laisser enfermer dans une habitude, un schéma de pensée, un automatisme des gestes, et de ne pas voir à côté de soi un autre monde, comme si un gouffre existait entre ces 2 mondes pourtant pas très éloignés. Et hop ! on passe la frontière et pour rien au monde on ne ferait marche arrière.
-ça vaut le coup d'être exigeant, de se donner les moyens pour apprécier réellement de bons thés. En effet cette théière en terre ne comporte pas de filtre, donc il faut verser la liqueur dans un pot puis dans la tasse, donc de la vaisselle en plus, retirer les feuilles de la théière est un peu fastidieux, il faut la rincer et la sécher avec précaution pour ne pas laisser la terre trop longtemps humide...alors qu'avec la théière en fonte on retire le filtre métallique, on jette les feuilles à la poubelle, on rince avec l'eau du robinet et on laisse sécher négligemment...bien pratique quand il est 7h du mat' et qu'il faut partir bosser sans traîner...Mais quel autre bonheur que de manipuler dès l'aurore cette théière pourpre, sentir le couvercle et les feuilles une fois infusées...quitte à laver ensuite un peu plus de vaisselle...

Commenter cet article

SoL 17/09/2007 12:15

oui, cette "grosse " théière est toute pleine de mérite ! Je me souviens avoir ressorti la mienne après la lecture du post de Philippe, qui nous faisait remarquer qu'elle était aussi idéale pour remettre en valeur les thés un peu fanés dirons-nous -mais pas seulement...http://lagalettedethe.blogspot.com/2007/02/les-aventures-du-vieux-gao-shan-et-de.htmlps : ouf ! on dirait que nous avons évité pour les petits déjeuners ton "passage" à la cafetière expresso électrique et programmable !!!

tamaryo 15/09/2007 16:27

Pour ma part il est egalement difficile d'avoir le temps de se préparer un gong fu cha. En general c'est le soir mais il me faut 2 heures pour être tranquille et pouvoir deguster comme j'en ai envie. Si je n'ai pas au moins une heure et demi devant moi je préfere me faire un oolong ou un rocher en zhong. Cette famille de thé autorise moins d'infusions et le zhong est plus pratique question vaisselle. C'est toujours frustrant de se preparer un bon cru de pu er et de devoir partir sans avoir exploité toutes ses possibilités... Meme si on peut se refaire des infusions par la suite j'ai toujours l'impression d'avoir perdu 2 ou 3 infusions.

bejita 14/09/2007 10:38

mon amie  chinoise ( dont je parle souvent ) m' a toujours dit qu'un bon thé n'etait forcement trés cher et vice versa. et je doit reconnaitre qu'elle à raison , meme si certains grand crus ( au niveau gustatif ) meritent  les prix pratiqué . le tout est de savoir apprecier le thé pour ce qu'il est et non pour son prix ...

Philippe 14/09/2007 08:17

Cette théière, que je possède également, vient en effet de la M3T. Elle existe aussi en rouge. L'aspect granuleux dépend de la série de fabrication. Les premières étaient fabriquées dans une terre beaucoup plus lisse que le nouveau modèle. Celle-ci est très granuleuse à l'intérieur et présente également des aspérités à l'extérieur (contrairement à la première qui est lisse comme un crane d'oeuf !). La couleur brune diffère entre les deux modèles (le modèle récent est plus foncé).

Je confirme qu'elle est excellente (surtout le nouveau modèle) pour les Wulongs en infusion longue (3 gr - 7 mn).

Michel 13/09/2007 23:26

Cette théière ne vient elle pas des 3 T?, car elle resemble a ma toute première zisha; c'est en effet une bien bonne compagne pour tes besoins d'aujourd'huit.
L'aspect granuleux n'est qu'a l'interieur car l'exterieur à été polie à la cuillère ou bien si fabriqué en moule les parrois du moule ont 'lissé' l'exterieur. ces granules lui donnent un petit côté minérale et poreux, si tu mets de l'eau dessus elle s'évapore rapidement;
Un conseil, puisqu'elle est poreuse ne l'utilise pas trop pour le pu ehr cuit car le cuit ça culotte grave. et puis tous les thés sont 'cuits'. .
Je me retrouve un peu comme toi il n'y a qu'au matin que je peus me déguster un ptit thé le reste du temps c'est en grande théière .. malheur. allez je vais changer ça!