Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lamartine et le pu er

10 Octobre 2007, 12:05pm

Publié par Lionel

lamartine.jpgLe saviez-vous ? Alphonse de Lamartine était un grand amateur de pu er. Si si, je vous l'assure. Même si ses meilleurs biographes et exégètes ne l'ont jamais écrit, je pense avoir découvert cette face cachée en lisant les vers que voici. Je pense qu'il les a écrits vers 1817, alors qu'il dégustait les dernières tasses de la fameuse galette 1795...

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Qui d'entre nous n'a jamais ressenti les mêmes choses, sans évidemment savoir les exprimer aussi joliement que Lamartine, en dégustant un bon thé ? Vouloir suspendre le cours du temps, faire de cet instant si savoureux une éternité...

Aimons-donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons !

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d'ivresse,
Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,
S'envolent loin de nous de la même vitesse
Que les jours de malheur ?

Et alors que nous terminons les derniers grammes d'un carré 1979, superbe millésime que nous ne reverrons peut-être plus jamais...

Eh quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
Ne nous les rendra plus !

Commenter cet article