Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

My dream team

8 Avril 2009, 12:22pm

Publié par Lionel



En marge du musée alsacien de la théière, dont l'exposition permanente occupe la grande salle, voici dans une petite salle annexe exposées mes 3 théières...

Comme je l'indiquais il y a quelques jours, et comme le rappelle souvent Philippe...., je pense moi aussi avoir stabilisé ma 'collection' de théières, et atteint une sorte de climax, d'aboutissement. Lorsqu'au printemps 2002 ma vie a croisé la voie du thé pour ne plus jamais la quitter, je n'avais évidemment pas de plan d'action en tête pour aboutir à ce résultat. Tout s'est fait naturellement, sans à-coup, au gré des envies, besoins et opportunités.

A droite, vous la connaissez déjà, une théière taïwanaise fabriquée en 1999 par le potier (ou potière ? les avis divergent -sans jeu de mot) Yang Wen Ji. Destinée aux pu er, jeunes, vieux, crus, cuits, tout y passe ! Cette pratique va à l'encontre des règles de bonne conduite de culottage d'une théière, mais donne des résultats tout à fait satisfaisants depuis maintenant 5 ans. C'est MA THEIERE chouchou, qui a résisté à toutes les propositions d'échanges jusqu'à ce jour formulées et résistera à jamais...Terre taïwanaise d'excellente qualité, parfaite exécution, foultitude de savoureux détails : l'anse si fine et si joliment insérée sur le corps, les arêtes qui rythment l'ensemble, le bouton haut perché sur le couvercle...Son culottage commence à être bien visible, sa pâtine extérieure est assez brillante d'origine et n'a que peu évolué depuis ...Esthétique, efficacité, attachement émotionnel, elle a tout.

Au milieu, comme aurait pu la chanter Olivia Ruiz, la théière 'chocolat'. Chocolat par sa couleur, chocolat de part les parfums chocolat, cacao, noisette que produisent les thés de rochers que j'y plonge. Acquise l'été dernier, réalisation du potier Cai Man Zu. 14 cl, parois plutôt fines, terre de dureté moyenne, forme 'shui pin' classique. Un toucher extraordinaire, satiné. Je passe de longues minutes à la caresser de la paume de la main...J'avoue avoir encore du chemin à faire pour bien la cerner et parfaitement y réussir mes rochers, mais ça devrait le faire...

Enfin à gauche, xishi. Acquise en février dernier. MA PREFEREE du moment. Un toucher d'ardoise, légèrement granuleux. Une couleur noire grise bleu nuit. Parsemée d'aspérités couleur sable. Parois plutôt fines, belle finition. Parfaite alliée de mes thés rouges adorés. S'y épanouissent à merveille mes violetta et topinambour de Lio, le thé rouge 'Da Yeh Wulong' de Stéphane, et bientôt vont y pénétrer un Su Hong, Chuan Hong Mao Feng et Qi Hong Mao Feng.



Diversité de couleurs : rouge, marron, noir.
De formes : cloche anguleuse, cloche classique, xishi.
Du brillant au mat.
Du lisse au légèrement granuleux via le satiné.

Trois merveilles pour préparer mes trois familles de thés préférées, pu er, rochers et thés rouges. Une orientation très 'à droite' de l'arc-en-ciel des couleurs du thé, qui commence à gauche par les thés verts, jaunes, blancs, puis bleus-verts avec les sous-familles fleuris-miéllés-dan congs-rochers, puis les rouges et les post-fermentés pu er.
 

Commenter cet article

lionel 15/04/2009 11:05

"laquelle pour n'en garder qu'une ?" pour répondre à la question de Lio joliment reformulée par Patrick : je crois que ça serait ma théière 'wendan', la seule dont je ne parle pas ici ! grès chamotté marron 35cl de M3T. Celle dans laquelle je prépare tous thés, du wulong fleuri au pu er cuit, via les yunnan et keemun...(sauf les fumés). Pas ma préférée sur le plan esthétique mais celle qui me permet d'accéder à la diversité des thés que j'aime...Garder une seule des 3 présentées ici signifierait se limiter à une famille de thés, pu er, rochers ou rouges. Impossible !

patrick 11/04/2009 12:54

"En fait, c'est sûrement la différence entre le collectionneur et l'utilisateur qui finit par avoir autant, voire plus de théière que le collectionneur. Mais ses théières ne forment pas un tout."Bon, je me place d'emblée, sans avoir à y réfléchir, dans la seconde catégorie. Les théières restent pour moi un simple objet de consommation et je ne pense pas leur acquisition en termes de collection. Les regards attendris que je leur lance sont l'expression d'un remerciement sincère pour le service qu'elles me rendent ou m'ont rendu, la reconnaissance du plaisir qu'elles me donnent ou m'ont donné. Pas davantage.Je me demande souvent si je devrais donner celles que je n'utilise plus. Mais si je ne les utilise plus, c'est que j'en connais de meilleures à mon goût : comment donner (a fortiori vendre) ce que je ne considère pas comme top ? D'un côté elles pourraient continuer leur vie chez d'autres, de l'autre m'en dessaisir ne me paraîtrait pas très généreux quand je donnerais plus volontiers à quelqu'un que j'aime vraiment la théière que j'aime vraiment... Je n'ai pas encore réussi à résoudre ce dilemme - tout personnel, en fait.Et si je devais répondre à la question de Lio, laquelle pour n'en garder qu'une, eh ! bien, ma réponse différerait tous les jours ; j'envisagerais plus facilement de n'en garder aucune, ce luxe est foncièrement inutile.

lio 11/04/2009 10:24

Intéressant ton commentaire lionel. En fait, c'est sûrement la différence entre le collectionneur et l'utilisateur qui fini par avoir autant, voir plus de théière que le collectionneur. Mais ses théières ne formes pas un tout. Elles sont là au service de la meilleure liqueur possible en fonction des thés et des goût du buveur. Et là arrive l'aspect singulier de la chose. Certains aimeront boire le thé comme ceci d'autres comme cela. Personne n'aura raison, mais chacun choisira une vaisselle différente pour l'obtention de tel ou tel résultat.Je me demandais suite à ces messages, quelle serait la théière que chacun d'entre nous choisirait si nous devions n'en garder qu'une?La question est lancée!L.  

Philippe 10/04/2009 19:31

>> "Elle devient un corps, il y a une unité"Lio, tu as tout compris, c'est parfaitement ça ! Je suis rassuré que tu penses plutôt cela qu'autre chose au sujet de ma "collection" !  

edp 10/04/2009 16:15

@ philippe : oups désolé Philippe ; à lire de nouveau une incertitude à ce sujet, j'ai réagi très vite, sans même lire la suite du post ni les commentaires !Les théières sont faites effectivement pour croiser notre chemin. Cela dit, il y en a que je ne pense a priori jamais revendre, par exemple mes deux entrées de gamme M3T sont en fait des cadeaux. Vu son histoire hors normes, il est peu probable que je revende ma grande marron.  Sinon les autres, peut-être, au fur et à mesure de ma progression dans le monde du thé.