Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pu er en vrac 1992

24 Mars 2007, 15:44pm

Publié par Lionel

Philippe (La galette de thé) il y a quelques temps se réjouissait d'avoir pu mettre la main sur les probables derniers grammes de ce pu er en vrac encore disponibles dans le commerce...J'avais moi-même eu l'opportunité quelques semaines avant de m'approvisionner dans la même boutique (La feuille de thé de Lannion pour ne pas la nommer (et non Lagnon comme j'ai pu lire sur un blog...Tetsubin je crois...)). Voici mes notes d'une récente dégustation...(4 g en théière Yixing de 10 cl  - sur la photo).

Feuilles sèches chaudes : assez complexe, cuir, sombre, camphre, terre, betterave. Feuilles rincées : sucré, gourmand. Première liqueur translucide, couleur assez légère. Belle présence, assez longue. Exprime quelques jolies choses quand on joue avec en bouche, mais liqueur un peu "fermée", pas très complexe. Cela dit, un très beau moment, une présence chaleureuse et forte. Liqueur 2 bien plus noire, plus de gras, plus huileuse, belle force et rondeur. Pu er assez exubérant, bien présent. Je note là une nette différence par rapport à une dégustation en zhong : la Yixing apporte du gras et retire un peu de complexité. Ce thé est plus camphré en zhong. Ma théière taïwanaise se situerait entre les deux je dirais, mais je n'ai jamais fait de triple dégustation pour comparer les 3 ustensiles sur le même thé. Retour sur le thé : on peut le garder en bouche 1-2 minutes, il semble inépuisable. Sa faiblesse : faible longueur, faible cha qi, assez peu de trace laissée en bouche. Liqueur 3 légèrement plus claire, plus boisée, encore ronde et présente en bouche mais tout de même plus "liquide", moins imposante. Liqueur 4 : perte de matière mais encore jolie, boisée. Une note de fond persiste, commune à toutes les infusions, difficile à définir. Liqueur 5 : poivre à l'entrée en bouche, clairement. Beau maintien au fil des infusions : c'est l'effet "Yixing", ces théières anciennes non seulement donnent du gras et de la consistance à la liqueur, mais en outre les thés semblent inépuisables...Comment expliquer cela...? Je fais appel à vos expertises...Liqueur 6 : encore des choses à dire ce thé. Plus subtil, plus léger, plus boisé, ligneux, écorce, vers plus de minéralité (comme souvent sur les pu er à ce stade de la dégustation). Un goût net de betterave rouge surgit dans la bouche après avoir avalé. Enfin, liqueur 7 : encore une belle réserve, incroyable longévité dans cette théière !

Vraiment ce thé est une merveille. Un thé par lequel je pense beaucoup ont débuté leur chemin dans le monde des pu er. Aujourd'hui malheureusement épuisé. Je vais déguster mes derniers grammes (quelques 250 g tout de même, histoire de vous faire saliver...) avec parcimonie...Et si quelqu'un connaît une adresse où s'en procurer (La maison du whisky je crois...) ça m'intéresse...

 

 

Commenter cet article

François 26/03/2007 12:47

Bonjour Lionel,
le vrac 1992 est toujours disponible à la maison du whisky, tu peux le commander en ligne www.whisky.fr (la gamme proposée n'est pas mal, les dégustations whisky/thé sont intéressantes...).
A bientôt

Jeancarmet 25/03/2007 11:41

Très beau commentaire, bien plus complet que ce que je suis capable de tirer d'une dégustation...Néanmoins, dire que ce thé est une "merveille" c'est pousser un peu le bouchon, je trouve.

Philippe 24/03/2007 16:56

Très joli compte-rendu de dégustation dans lequel je me retrouve intégralement (sauf concernant la longueur car je le trouve, contrairement à toi, assez long en bouche).

Je n'ai pas honte d'affirmer à mon tour que ce vrac n°15 de 1992 m'a permis de débuter dans le monde très complexe des Pu Er. Il restera pour toujours l'un des thés qui me procure le plus de plaisir, et ceci, toutes catégories confondues. Le seul défaut de ce vrac : il est épuisé !