Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wuyi Rou Gui

8 Août 2007, 18:03pm

Publié par Lionel

Cela faisait une éternité que je n'avais pas acheté de wulong de la famille des rochers. Vendredi dernier donc, à l'occasion d'un voyage de l'Ille et Vilaine vers le Finistère, j'ai fait un détour vers la jolie ville de Lannion, où se cache une non moins jolie boutique de thé, à l'ombre d'une petite rue piétonne : La feuille de thé, tenue par SoL, de Teaglob. Ensemble nous avons dégusté le Rou Gui photographié ici dans la coupelle du zhong, en parallèle avec un Shui Xian. Et je suis reparti avec 100g du Rou Gui, que le lendemain je me suis empressé de déguster à nouveau tant il m'avait séduit. Le soleil inondait la pièce, à en faire fondre ma porcelaine blanche. Le zhong chaud, les feuilles à l'intérieur, ça ne produit pas autant de parfums que dans une théière en terre vu la température moindre du zhong, mais c'est tout de même un pur régal. Quelle densité ! Quelle richesse de parfums ! C'est fort , sucré, boisé, cacaoté. Ce thé permet d'obtenir 3 belles liqueurs, ensuite on sent qu'on a affaire à "un autre thé", moins riche et plein. Mais qu'est-ce que c'est bon...Une entrée en bouche mordante, un corps assez complexe avec ces notes boisées mais aussi d'autres notes, que j'ai encore du mal à identifier, mais il y a de la fleur, des choses plus légères et délicates que la dominante boisée. Et la finale est aussi joliement amère, juste ce qu'il faut, l'amertume du pamplemousse comme l'a justement décrit Sophie alors que nous dégustions dans sa boutique.

Bref, une famille que je redécouvre avec plaisir. Y a pas à dire, j'aime les thés qui ont du corps. En premier lieu évidemment les pu er, aussi beaucoup les thés rouges, puis parmi les wulongs les rochers...

 

vif, mordant, stimulant

ce thé donne de l'allant

quel entraîneur ce Rou Gui !

(sur une idée originale de mon ami Didier...)

Commenter cet article

lionel 18/08/2007 15:01

Merci Raphaël pour ces conseils, j'en ai l'eau à la bouche de ce Tie Luo Han...Je connais uniquement le Shui Xian et le Rou Gui dans cette famille. Goûté une fois un Da Hong Pao mais de qualité moyenne...Les trouves-tu réussis en zhong ? J'ai l'impression qu'il leur faut une eau très chaude non ? et une quantité de feuilles importante ? Par manque de temps souvent le soir je deguste en zhong, 2g, mais ils n'expriment alors pas toute leur force et densité il me semble...Bref, ce doit être une belle aventure que de plonger dans cette famille...

Raphaël 17/08/2007 11:51

C'est très agréagle le Rocher, très cosy, chaleureux, automnal. Bref, ça se prête bien à une dégustation d'été compte tenu des particularités météo de cette année. C'est vraiment la famille de wulong que je connais le mieux. Je dois avoir une dizaine de références et j'ai dû en essayer au moins le double. J'ai un faible pour les Da Hong Pao mais c'est la famille reine de la catégorie. Je ne suis pas très fan des Wuyi Rou Gui ce qui ne leur enlève rien. Il y a un thé assez récent  et très expressif que je te conseille, c'est le Tie Luo Han 2 de la M3T. Il n'est pas trop cher, très précis, vif et riche sans être lourd. Si tu aimes les infusions pures et puissantes, il est pour toi. Le seul souci avec cette famille, c'est qu'elle est très énergétique et que je ne la supporte pas le soir. Ce qui repousse les dégustations au week-end.