Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hung shui oolong automne 09

18 Novembre 2009, 13:40pm

Publié par Lionel



hung shui oolong automne 2009 de teamasters
environ 4g / xishi de 10 cl

feuilles sèches
feuilles roulées en assez grosses boules, couleur vert foncé, noir, gris
le parfum est inhabituel, la première fois j'ai cru sentir les feuilles d'un vert japonais ! c'est très vert, végétal

liqueur
la couleur est proche de celle du dong ding "classique" dont j'ai parlé précédemment : vert-jaune

infusions 1min / 1 min / 1 min30 / 2 min / etc...
l'entrée en bouche est chaleureuse, on sent là la torréfaction des feuilles
c'est végétal, frais, fruité, du fond
la liqueur a un parfum de marron-châtaigne grillée, presque un parfum de long jing !
une pointe d'amertume apparaît de temps en temps, pas trop gênante

J'avoue être très supris par ce thé, et par le décalage qui existe entre ce que je constate à le déguster et ce que Stéphane en dit sur son blog : les "hung shui" oolongs sont fabriqués selon la méthode traditionnelle des oolongs du terroir de dong ding, à savoir plus oxydés que la moyenne et moyennement torréfiés. Personnellement, je trouve ce thé très "vert" : visuellement les feuilles puis la liqueur, les parfums (rappels de sencha et long jing), les feuilles une fois ouvertes ne présentent pas de zones rouges-brunes signes d'oxydation comme j'en vois sur mes wuyi de taïwan, si ji chun 2, beauté académique etc...La liqueur n'a pas la gourmandise, le miel que je recherchais.

Je ne comprends pas ce thé. Il semble être un hybride entre
- les wulongs aux feuilles roulées peu oxydés, peu torréfiés, frais, aux notes végétales, fleuries, liqueur vert clair, translucide, wulongs de haute montagne (gao shan, da yu ling, shan lin shi, etc)
- les wulongs toujours feuilles roulées, mais plus oxydés et torréfiés, liqueur d'une couleur plus soutenue, orange-marron, plus de fond, miel, notes pâtissières, fruits cuits (wuyi de taïwan, beauté académique etc).

Commenter cet article