Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

noir(s)

21 Septembre 2014, 11:02am

Publié par Lionel

L'autre jour, je dégustais un pu er shu au petit déjeuner.

 

20140426_094401.jpg

 

 

Un thé tout simple, simplement préparé en grande théière. 20€ la galette. Dégusté seul ou avec des tartines beurrées.

 

Quelques minutes après, je me connectais à internet pour admirer les Chawan exposés à la galerie Ippodo de New York. Dont ceux de Tsujimura Shiro.

 

ST-black-chawan-oribe-style.jpg

Un bol somptueux, oeuvre d'un artiste japonais renommé, exposé dans une galerie réputée.

 

Et là j'ai réalisé à quel point le thé pouvait s'exprimer sous des jours différents.

 

 

shu noir

chawan noir.

même chose

 

 

Je me suis dit : "En fait, ce petit pu er me rend - peut-être - aussi heureux que le ferait ce Chawan incroyable...".

Un petit thé sans prise de tête, facile à préparer, plein, apaisant. Génial moment.

Versus

Un matcha solitaire et silencieux dans ce tsutsu Chawan prestigieux.

 

J'aime ces 2 faces du thé.

Commenter cet article

Jean-Frédéric 26/09/2014 07:06


Je crois qu'il arrive ce moment dans la vie des hommes (je parle de ceux pour qui l'esthétique a une importance) ou la beauté se répand partout et sans construire de barrières entre les choses;
où les objets, la lumière, brillent tous d'une force poétique qui les relie ensemble. C'est le regard qui a changé. Il synthétise maintenant l'ensemble des expériences sensibles vécues
jusqu'alors, et sa profondeur est telle qu'il n'y a plus de limite à son parcours. Un beau chawan, une tasse de faible facture, comme une forêt ou une brochette de bagnoles sur l'autoroute,
vivent alors de la même énergie douce et abrupte, vibrionnante de ses plus beaux éclats.


Pour des raisons de fric j'ai été dans l'obligation de boire le même thé pendant huit mois, un thé sans grâce ni singularité, presque désespérant. Je t'assure qu'il n'a jamais été deux fois
pareil. J'ai fait un bout de chemin avec lui et même maintenant  il est toujours  à portée de mains. Je le trouve bon, et je sais qu'il a orienté ma pratique à sa manière, en me faisant
prendre conscience qu'un thé de base pouvait faire changer notre approche des choses. Il s'est imposé dans ma réalité comme un repère, et ça peut paraître con de dire ça mais je me suis vraiment
senti heureux et à ma place avec lui.