Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

rythme

20 Février 2015, 21:02pm

Publié par Lionel

Quand je me lève le matin, j'ai besoin de ma dose de buzz. De nouveautés. De sensations. Voir les nouveaux ustensiles acquis par mes copains de thé. Voir si mes galeries de céramiques préférées ont ouvert la nouvelle exposition d'un potier japonais. Continuer à réfléchir au prochain Yunomi que je vais m'offrir. Comparer les sites de vente. Lister les pièces qui me font envie, leurs "plus" et leurs "moins" à chacune. Pour in fine choisir celle qui me correspond le mieux.

Je suis le terrain permanent d'une contradiction insoluble et durable.

Vivre de peu, de simple et sain. Une petite famille d'ustensiles, sobre, restreinte, limitée. Qui me soit proche. Qui me ressemble. Toujours les mêmes. Fidèles à moi. Moi fidèle à eux. Je parle de famille volontairement. Excès d'anthropomorphisme je sais, que d'attribuer à mes kyusu et tasses des caractéristiques du comportement humain. Mais j'aime cette entité familiale, ce groupe fini d'individus, avec qui l'on construit son quotidien, que l'on côtoie chaque jour, que l'on voit évoluer, grandir, changer, mûrir, acquérir une personnalité. Les kyusu et les Yunomi, c'est finalement comme sa compagne et ses enfants. D'où mon envie, un jour, peut-être, je le souhaite, d'aboutir à un ensemble qui ait une fin. Voir arriver des ustensiles dans cet ensemble, les voir séjourner un temps, certains s'en aller rapidement, d'autres rester puis finalement également quitter le groupe, d'autres enfin rester indéfiniment. J'aime ça, et j'aimerais que cela prenne fin.

En parallèle de cela, j'ai en moi en permanence le besoin et l'envie de voir du neuf, de superbes céramiques de célèbres potiers, acquérir des pièces "de ouf", m'offrir des sensations fortes. Pimenter mon quotidien de potentielles surprises. Avoir toujours un projet en tête. C'est une telle fête de recevoir un colis des mains du facteur ! (quand la douane a oublié de taxer ledit colis...).

Mais vu mon rythme actuel d'acquisition de céramiques et de projets en cours, et vu mon âge encore raisonnable (...), je me dis qu'un tel rythme ne peut qu'aboutir à une profusion d'ustensiles, chose que je ne souhaite pas. J'aime le chemin (vivre sans cesse dans le projet d'une nouvelle acquisition) mais je n'aime pas la destination du chemin (une multitude d'ustensiles).

Je sens que je suis proche de l'équilibre que je souhaite atteindre. Encore un kyusu en attente, qui me tient particulièrement à coeur. Encore 2 tasses japonaises, représentantes de styles que je n'ai pas encore. Alors j'espère me sentir comblé. Serein. (?). Apaisé. (?).

Utopie ? Objectif qu'il est illusoire d'espérer seulement atteindre ? Promesse sans valeur ?

L'avenir seul nous le dira.

 

 

Commenter cet article

Fabien 21/08/2015 22:58

Moi j'ai toujours été raisonnable et mes 40 ans n'y ont rien changé... Mais bon, une fois de temps en temps je me sens obligé de sauver une tetsubin, une belle boite à thé en étain ou en cuivre voir une petite théière en vulgaire terre cuite :)

Mais c'est uniquement dans un but de préservation de la culture théistique, évidemment. La preuve j'e ai même refilé une à Yoann (quand on voit ce qu'il en a fait ce sagouin...). Plus sérieusement ma limite c'est l'accumulation sans utilisation. Je trouve ça triste.

Allez, joyeuse quarantaine Lionel!!!

David 28/05/2015 13:16

Si c'est juste ça, si tu ne peux te passer d'acquérir, mais que tu souhaites garder une famille de taille limitée, je connais un moyen simple et qui ferait un heureux ;-)

maun 26/04/2015 18:20


HP Deskjet Ink Advantage 1515
Drivers Download