Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment je vis mon sencha et mon pu er

9 Janvier 2014, 17:23pm

Publié par Lionel

Sencha et Pu er sont mes 2 jambes. C'est avec eux que je chemine chaque jour sur ma voie du thé. Et je remarque que je vis assez différemment ces 2 familles de thé.

 

Le sencha - Le Pu er

 

Je bois mon sencha quasi-exclusivement tôt le matin, entre 6 et 8h.

Je bois mon pu er le plus souvent l'après-midi, voire sur une journée complète en travaillant.

 

J'aime le thé japonais de plus en plus pour ses fabuleuses céramiques et poteries. La tasse a presque autant d'importance que la théière.

Je suis bien moins exigeant pour les ustensiles chinois. Certes j'adore les petites théières Yixing, mais je peux utiliser des ustensiles plus simples, plus neutres, moins recherchés que pour mon thé japonais.

 

Quand je prépare et déguste mon sencha, j'essaie d'en faire un moment de méditation en quelque sorte. Assis calmement en tailleur sur mes coussins. Silence. Silence des pensées. Gestes déliés. Verse délicate dans un kyusu au volume assez confortable sur les fragiles feuilles de sencha. Attention à la température de l'eau. J'apprécie chaque gorgée intensément. 3 ou 4 infusions et c'est fini. C'est un moment de détente et d'apaisement, mais aussi contenu, maîtrisé. Japonais quoi !

Lors de la dégustation d'un pu er, je pense que je "me lâche" plus. Je "truffe" la théière d'une grosse quantité de feuilles, non pesée. J'y verse de l'eau bouillante. Je fais déborder l'eau, j'arrose la théière. Je verse dans une tasse assez simple. Souvent j'enchaîne 2 infusions immédiatement, je bois la tasse parfois très vite, recherchant la sensation forte, l'expérience maximale de force et de mordant, l'amertume et l'astringence du jeune pu er sheng.

 

En sencha, je ne vais pas chercher les plus belles feuilles, les plus hautes qualités. Depuis 3 ans que j'en bois, je pense commencer à cerner les 7-8 thés que j'aime boire sur l'année. J'aime les thés plutôt simples, j'aime retrouver les mêmes thés d'un matin à l'autre.

En pu er, je suis plus curieux, expérimentateur, à la recherche de belles feuilles, prêt à mettre des prix plus élevés au gramme qu'en sencha.

 

Le sencha est mon thé du coeur.

Le pu er est mon thé du corps.

 


C'est vraiment avec ces 2 types de thés que je trouve mon équilibre au quotidien.

 

Commenter cet article

Anne Declety 24/02/2014 13:05


Bonjour Lionel,
 
Pour le lancement  du nouveau thé O Green de SPECIAL.T by Nestlé, nous organisons une journée presse et Blogs le mercredi 5 mars entre 12h et 19h à PAris
 
Des "tea master" seront làpour vous faire voyager dans les plantations de thés et vous raconter en détail les différentes étapes de la fabrication du thé, pour vous parler du thé O Green et Des
thés...
 
Nous vous attendons sur la Terrasse Publicis pour déguster O Green dans ce beau salon de thé éphémère avec une vue incroyable...


 


 


Une jolie surprise vous attendra !
 
Réponse souhaitée avant le 3 mars. 


 


Cordialement,
Anne Decléty


Publicis Dialog RP


01 44 43 76 43 

Savourer le thé 13/01/2014 02:38


Bonjour,


Également grand amateur de thés japonais, les préférences vont au Schincha qui est la première récolte des sencha et au Kabusecha qui est un thé de semi ombre c'est à dire entre le sencha et le
gyokuro. Je vous conseille également les thés coréens sont très intéressants.


j'aime aussi le Pu Erh que je bois souvent le souvent ou avec des fromages forts, un duo parfait.

Kevin 10/01/2014 09:33


Un vrai dualisme au sens philosophique !