Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

yakishime kyusu

27 Avril 2011, 13:17pm

Publié par Lionel

DSC09010b.JPG

 

DSC09013b.JPG

 

Elle est arrivée mercredi dernier : une théière signée Yamada So 山田 想, cuite au feu de bois, 'yakishime' en japonais, ou 常滑急須 qui veut littéralement dire 'théière de Tokoname'.

 

Quand j'ai découvert le travail de ce potier, et acquis en septembre 2010 un premier kyusu shudei, 朱泥, argile rouge, cuit au gaz, que vous avez déjà vu..., j'ai immédiatement su que la version 'yakishime' arriverait un jour. Ainsi le couple est formé aujourd'hui...

 

DSC09016b.JPG

 

 

DSC09018b.JPG

 

 

On reconnaît immédiatement la filiation commune à ces 2 théières. Même allure d'ensemble, manche et bec verseur très similaires...Ce ne sont pas les mêmes terres à l'origine, ni les mêmes cuissons.

 

Sur ce kyusu yakishime, il s'est produit ce qu'on appelle 'yohen', ou 'kiln change', un évènement qui se produit dans le four durant la cuisson, évènement aléatoire, non plannifié et non maîtrisé par le potier, et qui se manifeste ici par ces zones vert foncé, kaki...sur le manche, bec, couvercle etc. J'ai vu une dizaine de kyusu yakishime durant ma recherche, et il n'est pas commun de trouver si beau yohen...Il évoque un tronc de hêtre ou une pierre en harmonie avec de la mousse...

 

J'aime cette idée de couple de théières...Je ne les utilise évidemment pas de façon rigoureusement alternée, les jours pairs c'est shudei, les jours impairs yakishime...Ils sont mes 2 jambes, pour avancer dans la vie, mes 2 pieds pour m'ancrer et me relier à mes racines et à cette terre que j'aime tant.

 

Bizarrement, alors que yakishime foisonne de détails - changements de couleurs, ici mat là brillant, ici lisse là rugueux...-, shudei me fascine et m'hypnotise davantage. Elle est encore plus mystérieuse et captivante.

 

Quant aux effets sur la liqueur, je ne sais encore quoi en dire...Compte-tenu des différences de nature de terre et de mode de cuisson, j'attends un effet propre à chaque théière sur le thé...mais je ne cherche pas à comparer, tester toutes choses égales par ailleurs le même thé dans chaque théière pour bien cerner la performance de chacune...Ceci se manifestera à mes papilles en temps voulu...

 

Que dire de plus ?...ceci suffira pour aujourd'hui...Euh non...pour le plaisir je vais juste ajouter quelques mots en japonais...je m'amuse à apprendre cette langue que j'adore...^_ ^

 

Nihongo ga sukoshi hanasemasu

je parle un peu le japonais

 

Watashi wa ureshii desu

je suis heureux

 

Watashi no yakishime kyusu subarashii desu

ma théière est merveilleuse

 

Domo arigato gozaimasu Yamada So-san to Hajime-san

 

Jaa, mata.

à bientôt

 

らいおねる さん

Lionel-san

Commenter cet article